Un ancrage dans le bien-être

Un ancrage dans le bien-être

Connaissez vous l'expérience de Ivan Pavlov ?

Pavlov (médecin chercheur) donnait chaque jour à manger à un chien, à midi lorsque la cloche de l’église sonnait. Un jour, il oublia de lui donner sa nourriture alors que le chien saliva en entendant les cloches sonner.

Ce fut pour lui une découverte du réflexe conditionné.

Un stimulus (présentation de la gamelle) déclenche la salivation. Lorsque ce stimulus est associé à un autre stimulus de nature différente (son de cloche), ce dernier finit par déclencher la salivation en l’absence du stimulus premier.


Pavlov découvrait donc que tout stimulus tel qu’il soit déclenche une réponse physiologique et également, une pulsion.

Ce qui a permis à ses contemporains d'utiliser cette technique qui est nommée "l' #ancrage" en PNL. Celle-ci permettant de déconditionner les peurs, les phobies, réduire les émotions inconscientes négatives, les mauvaises croyances et même reconditionner des émotions de bien-être.

 

yoga en pleine nature au bord de l'eau

En exemple, nous prenons le cas de Marie qui souhaite retrouver sa confiance en elle à l'aide de l'ancrage. Par conséquent, elle se chargera de consulter un thérapeute de type sophrologue ou coach de développement personnel. 

Dans un premier temps, elle trouvera une situation dans son passé au sein de laquelle elle a ressenti un sentiment très intense de confiance en elle. 

En second lieu, Marie choisira son stimulus afin d'associer l'émotion de confiance en elle. Il peut s'agir d'un geste de la main, d'une image, d'une fragrance, d'un son etc. Il est préférable que le stimulus soit adapté pour une utilisation facile . Cependant dans cet exemple un geste de la main permettra à Marie de l'activer très simplement et à tout moment.

A  la suite de ces étapes, le thérapeute pourra lui induire la vivance de son émotion de confiance en elle. Au cours, des séances avec son thérapeute et à postériori d'une pratique régulière, Marie retrouvera l'émotion de confiance en elle lorsqu'elle activera son stimulus. 

Enfin, Il  est nécessaire que Marie reste persévérante dans la pratique quotidienne de cette technique. Autant Marie sera assidue dans ses exercices d'ancrage, autant l'efficacité de l'ancrage de confiance en elle se renforcera. Dans le meilleur des cas, grâce à sa pratique régulière, Marie ressentira l'émotion de confiance en elle sans avoir besoin d'activer son stimulus d'ancrage.

Cette technique de PNL est utilisée dans le protocole de l'accompagnement thérapeutique de sophrologie. L'ancrage permet à chacun de puiser dans ses ressources afin de renforcer l'émotion de joie, notamment de calme, de sérénité, de paix , de patience et bien d'autres encore.

Au final, s'il est accompli quotidiennement et convenablement par le sujet l'outil de l'ancrage, favorise véritablement l'accès au  #bien-être durable.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.